Jeen-yuhs : La trilogie Kanye West - Série (2022)

Un portrait intime de la superstar mondiale Kanye West, avec des images d'archives inédites des 21 dernières années, notamment sa carrière dans la musique et la mode, la mort de sa mère, Donda West, et sa candidature ratée à la présidentielle de 2020.

  • Catégories: Serie
  • 1168
    409

  • télécharger des torrents
Jeen-yuhs : La trilogie Kanye West - Série (2022)

Jeen-yuhs : La trilogie Kanye West - Série (2022) torrent

SERV-1
CINEMA
Critiques : avis d'internautes

J'ai beaucoup aimé les deux premiers épisodes, le fait qu'on ressorte des documents vidéos qui sont restés cachés pendant longtemps. Comme pour The Last Dance. Ca tire un peu trop en longueur par moments mais c'est intéressant de voir comment Kanye parvient finalement à son but, à la fin du second épisode.nMalheureusement le troisième marque un virage qui réécrit en quelque sorte les deux premiers. Il s'agissait de montrer l'ascension de Kanye, jusqu'à ce que le troisième vire plutôt sur une promotion de sa personne. Il est difficile de dire quelle était la volonté de Coodie, puisque c'est lui qui a monté les épisodes, sans toujours cautionner les propos de Kanye. Il y a une ambiguïté car d'une part il l'aime comme un frère, mais en même temps il est désolé par certains de ses propos, au point d'ostentatoirement couper le caméra deux fois il me semble. nCependant il maintient une sorte de fascination pour lui, alors que Kanye ne cesse de montrer à quel point il est faillible. C'est un grand artiste mais une idole déchue, qui persévère dans sa déchéance à chacun de ses nouveaux coups de sang. Et en opposition on a Coodie qui semble être sur le point de nous lire des versets bibliques pour nous expliquer que Kanye est la réincarnation de Jésus. (j'exagère à peine) nJe parlais du troisième réécrivant les deux premiers en effet on se rend compte au terme de la série que ces deux premiers épisodes qui passaient pour une sorte de vlog sont en fait une exposition, une promotion personnelle. Coodie n'avait peut-être pas cette fascination pour Kanye quand il a décidé de commencer à le filmer (quoique, il semble expliquer que ça partait d'un sentiment proche), mais dans le troisième il est clair que c'est de la fascination personnelle quand ils disent qu'ils sont les envoyés de Dieu. Et puisque le documentaire a été monté comme un projet unifié, je suppose, cette attitude déteint sur son intégralité. Et je dois dire que cet aspect je m'en fous royalement, et que ça m'irrite même d'entendre Kanye dire qu'il est le plus beau, le plus fort, le meilleur, et qu'en même temps il veut inspirer tout le monde. Je ne doute pas qu'il a des problèmes d'égo, et des complexes par rapport à la perception que d'autres ont de lui. Je crois que ça l'obsède il qu'il ne dit vouloir la fierté de tous que comme une façade, qu'en tout cas il n'y pense pas beaucoup. nDit plus succinctement, Kanye West l'individu n'est pas si intéressant et cette série s'attarde prioritairement sur lui, plus que de nécessaire pour mettre en évidence l'artiste. Ce en quoi il y a échec.

Droits d'auteur © 2020. Regardez des films et des séries en ligne sur https://www1.thestudioexperience.fr

2020